Mousseron vrai ou tricholome de la Saint Georges

Le vrai mousserons ou tricholome de la Saint Georges (calocybe gambosa) fait son apparition au mois d'avril, et peut perdurer jusqu'en juin. Il a déjà été signalé de timides poussées à l'automne, mais cela reste rarissime. Ce champignon de printemps comestible, au goût de farine ou de pâte à pain fraîche, est réputé des connaisseurs, c'est un des meilleurs pour certains. Il ne faut pas confondre avec un homonyme qui est une espèce printanière elle aussi, il s'agit du "faux mousseron" qui est en fait le marasme des oréades, un très bon comestible aussi mais visuellement différent. Quand aux confusions plus risquées, méfiez vous de certaines autres espèces blanches de clitocybes et d'entolomes notamment le livide.

Mousseron (tricholome de la Saint-Georges) en rond de sorcière
Calocybe gambosa (mousseron)
Ruesterstaude / CC BY-SA

L'habitat du tricholome de la saint georges, réside plus en stations de moyennes altitude (300/500m) où il sera plus courant de le trouver. Des espaces dégagés mais ombragés, plus ou moins herbeux lui sont nécessaires, telles que bordures de haies, les prairies, lisières de forêts, pelouses. Il a l'habitude de pousser en groupe parfois important, en formant des ronds de sorcières bien visible ci-dessus.

Reconnaître le mousseron tricholome de la saint george

Mousserons
Edatoscana / CC0
vrai mousseron
Public domain

Le chapeau est généralement blanchâtre à crème, mais peut être variable, prenant des tonalités jaunâtre à brun, et parfois parsemé de roussâtre. Plutôt charnu, le chapeau du mousseron mesure 4 à 10 centimètres, plus rarement jusqu'à 12 il reste longtemps enroulé et bombé avant de s'affiner quelque peu.

Les lames sont blanches à crème, fines, très serrées et adnées. Le pied plutôt court, est robuste.à élancé, blanc à concole au chapeau. La chair est blanche, ferme, épaisse, avec une odeur forte et agréablement farineuse

Mousseron vrai

Public domain

Vrai mousseron ou tricholome de la Saint-Georges (Calocybe gambosa)
Mousserontricholome de la Saint Georges
Public domain                                                                       H. Krisp / CC BY