Les pleurotes

Les pleurotes sont des champignons populaires et cultivés pour les variétés comestibles depuis la nuit des temps. Les deux variétés les plus recherchées sont la corne d'abondance et le pleurote en huitre (pleurotus ostreatus). Vous les trouverez souvent à l'étalage des marchés, où ils restent toujours peu onéreux. Ils possèdent la particularité de ne pousser que sur le bois mort et les troncs d'arbres de différents feuillus. Ils se développent en grappes pouvant comprendre des dizaines de congénères, qui se chevauchent et s'amagent parfois les uns les autres. Les sujets les plus jeunes auront la préférence pour la consommation, car en prenant de l'âge ils deviendront plus durs et pourront dégager une odeur peu attirante. Vous pourrez les ramassez dans les sous-bois, du début de l'automne à la fin de l'hiver.

Par Jean-Pol GRANDMONT (travail personnel) [CC-BY-SA-3.0,   GFDL   , Commons
Pleurote en huitre

Le chapeau de la pleurote en huitre atteint des tailles respectable de 12 à 16 cm, parfois même 20 bon centimètres. Il a un aspect d'éventail ou d'huitre ondulée assez irrégulière, les teintes sont variables, du blanc au beige ou au gris foncé.

Le pied quand à lui, partie intrinsèque du chapeau, dont il semble couramment servir plus de manche que de pied, tant il en est le prolongement linéaire, il est de couleur blanchâtre et peu massif.

Les lamelles très décurentes, blanches à crèmes, suivront généralement la teinte du pied, elles sont irrégulières et relativement serrées.

Le pleurote du chêne (pleurotus dryinus), un très beau champignon pouvant arborer des teintes blanches, beiges ou grisâtres. Son chapeau mesurant jusqu'à 18 cm, est d'aspect laineux-méchuleux. Sur ces photos dans sa teinte la plus jolie. Autrefois considéré comme un comestible moyen, il est de nos jours considéré comme pouvant être indijeste, donc attention aux personnes fragiles.

pleurote du chênepleurotus dryinuspleurote du chêne

Pleurotes terrestres

Ils y a cependant des variétés de pleurotes terrestres qui peuvent aussi être consommées, elles sont beaucoup moins cotées que les espèces exclusivement arbophiles, et  bien que considérées commes médiocres elles demeurent quand même comestibles, en bon état et en petite quantité, comme la pleurote tremula ou encore la geogenia ci-dessous en vidéo. Elles pourront éventuellement faire parties de vos poêlées avec d'autres espèces de champignons. La plupart du temps elles pousseront à même le sol, mais il n'est pas impossible de les voir pousser sur du bois.

Pleurote terrestre Tremula (sa forme est celle d'un éventail)

Pleurote terrestre var. tremula

La Pleurote Geogenia forme des chapeaux en cornet fortement enroulé. Elle peut être solitaire ou en petits groupes dispersés de quelques individus, assez proche les uns des autres sans être collés.

pleurotus geogeniusPleurote geogenia