Le lactaire délicieux

Le lactaire délicieux est un très proche parent du lactaire sanguin, lui aussi étant un très bon champignon comestible. Le lactaire délicieux est appelé très couramment safrané dans le sud de la France. Mise à part quelques tons de couleurs qui tireront plus sur le rose orangé, et son sérum qui laissera des traces de couleur orange safran vif sur les mains, il n'est pas vraiment diffèrent du sanguin. Il pourra lui aussi, laisser apparaître quelques rares taches verdâtres, sur le dessus du chapeau, et sur le dessous au niveau de ces lamelles, lorsqu'elles seront cassées. C'est un excellent champignon, à la chair ferme et charnue, mais qui aura tendance à vite ramolir avec l'âge, pour devenir tout aussi rapidement véreux.

Les lamelles oranges claires à oranges vives, parfois plutôt rosées et le pied robuste de la même couleur, porte les même fossettes caractéristiques que son parent. On le rencontrera dès la fin de l'été si les pluies ont été assez conséquentes, et jusqu'au début de l'hivers avant les grosses gelées, dans les recoins les mieux ombragés des forêts et pinèdes à forte concentration de pins et de chênes, où il viendra parfois pousser en abondance. Lui aussi sera plus ou moins apprécié pour son goût particulier et prononcé.

Photos et vidéo de lactaires délicieux

Zoom sur les lamelles et sérum Le chapeau encore jeune et massif
les caractéristiques pour reconnaître ce champignons La couleur orangé du lactaire délicieux

Voici plus de détails avec de nouvelles photos à la clef, pour vous aider encore à mieux les identifier. Comme vous pouvez le constater, la forme peut être extrèmement variée, comme dans le cas ci-dessous, lorsque le lactaire délicieux en grossissant, verra ses bords s'incurver et remonter vers le haut, pour quasiment former en quelques sortes, une espèce de corolle. Il ressemblerait presque à ce moment là, à une fleur qui commencerait à se refermer. Un autre conseil pour vos sorties en forêt, où il se pourra parfois que vous aperceviez un léger décollement au sol, cette espèce de renflement très caractéristique, pourra couramment dissimuler un lactaire encore jeune, qui n'aura pas encore percé le tapis des feuilles mortes, pensez à vérifier aussi ces petits amas.

La forme en corolle Il sait se faire discret
Deux lactaires en forme de corolle Lactaire délicieux dissimulé sous la mousse
Forme et couleur classique Apparence la plus courante
Photo Lactaire délicieux classique sans particularités