Coprin noir d'encre

sporée coprin noir d'encreLe Coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius) est un comestible moyen, mais qu'il vaut mieux éviter. Son problème est qu'il devient toxique en mélange avec l'alcool. On pourra le consommer à la seule condition de ne pas boire une goutte d'alcool avec, pendant les 72 heures suivant son absorbtion. La prise de boissons alcoolisées avec le coprin noir d'encre provoque un syndrome coprinien. Cette intoxication qui peut s'avérer très grave peut aller jusqu'au malaise cardiaque. Cette précaution étant respecté on pourra le consommer cuit. Il apparait aux mêmes périodes que son cousin le coprin chevelu, plutôt timide au printemps, il préfèrera les premières pluies de septembre pour vraiment coloniser les parcs et jardins jusqu'aux premiers rafraîchissements d'automne. Il est consommable avant que les lames et le bord du chapeau ne commence à noircir, après il devient tout simplement immangeable.

Photos de détermination du coprin noir d'encre

Coprin noir d'encreCoprinus atramentariacoprin noir d'encreCoprinus atramentariaCoprin noir d'encre

coprin noir d'encreCoprinopsis atramentariacoprin noir d'encre comestiblecoprin noir d'encre jeunecoprin coprins noirs d'encre jeune

Microscopie du coprin noir d'encre

Les spores sont lisses, ellipsoïdes à pore germinatif

spores coprin noir d'encrespores Coprinopsis atramentaria

Basides tétrasporiques

basides du coprinbasides tétrasporiques