Coprin chevelu

Le coprin chevelu ou coprinus comatus à la réputation d'être un excellent comestible cru (salade) ou cuit. Il est très facilement identifiable avec son allure élégante. Ses biotopes de prédilection sont les endroits bien dégagés tels que les parcs, prairies, jardins, clairières, bords des chemins... Les lieux où l'on a enrichi la terre avec du fumier seront très propices au coprin chevelu, et oui ce champignon comestible aime bien les matières organiques pour rester courtois. Il doit être récolté jeune, fermé, sans qu'aucuns noircissement n'est entamé la base du chapeau.

Période de pousses : quelques apparitions au printemps mais plus marquées de fin août à novembre

Identification et photos du coprin chevelu

Coprin chevelu

Ci-dessus un coprin chevelu idéal pour la consommation. Ne prenez que le chapeau, le pied est trop coriace. Notez les espèces de petites mèches qui parsèment le chapeau et permettent une reconnaissance facile du champignon.

Ci-dessous il trop tard ici pour nous, ce n'est qu'il devienne toxique, mais le coprin chevelu qui aura entamé son noircissement prend une texture désagréable en bouche et un goût moins attrayant.

Coprin chevelu passé

Voyons à présent une autre teinte plus fauve qu'il peut également arborer

coprin chevelu

coprinus comatus

coprinCOPRIN CHEVELU

Notez ici le rougissement parfois arboré par les lames juste avant leurs noircissement.

Le coprin chevelu pousse souvent en petite troupe plus ou moins importante

Coprin cheveluCoprinus comatus

 

Coprinus comatusCoprin cheveluCoprins chevelus en troupeCoprinus comatus