Les Clitocybes

Les Clitocybes forment une grande famille de champignons de quelques dizaines d'espèces aux noms complexes comme Infundibulicybe, Neoclitocybe, Pseudoclitocybe, et biensûr Clitocybe. Nous allons donc dans ce chapitre faire connaissance avec certains représentant de cette lignée mycologique.

Clitocybe geotrope

Clitocybe géotrope
Jean-Pol GRANDMONT, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia

Voici le plus connu d'entre eux, et le seul vrai comestible de la bande ayant une très bonne réputation culinaire, le Clitocybe geotrope ou Infundibulicybe geotropa. Il aime les lieux assez clairs des bois de feuillus ou de résineux ainsi que les prairies. Son apparition peut se faire dès la fin de l'été pour perdurer jusqu'en début d'hiver. Il est commun et fait le bonheur du mycophage.

Pour plus d'informations ici : commons.wikimedia.org/wiki/Infundibulicybe_geotropa

Clitocybe nébuleux

Clitocybe nébuleuxLe clitocybe nébuleux : longtemps recherché et consommé, considéré comme excellent par beaucoup de ramasseurs, il a finalement été déclassé en champignon non comestible voir dangereux en raison d'empoisonnementss aléatoires. Il est également susceptible d'être confondu avec d'autres espèces très toxiques à mortelle. Il est automnale.

Pour tout savoir sur ce champignon rendez vous sur sa fiche ci-dessous :

Clitocybe nébuleux

Clitocybe decembris

Clitocybe decembrisCette espèce tardive est courante en hiver comme son nom l'indique, Clitocybe decembris est une jolie espèce qui aime l'humidité et vient essentiellement sous les feuillus.

En savoir plus :

Clitocybe decembris

Pseudoclitocybe cyathiformis

Clitocybe en forme de coupe Pseudoclitocybe cyathiformis ou le clitocybe en forme de coupe est une espèce d'automne, il est non comestible et pousse aux endroits quelque peu dégagés sous feuillus comme sous conifères, aimant se geffer sur débris ligneux.

La page complète dédiée :

Clitocybe en forme de coupe

Clitocybe graminicola ou Clitocybe des pelouses

Clitocybe graminicolaUn petit clitocybe blanc et toxique, inféodé aux feuillus, lieux gramineux et gazons, il est considéré comme rare par les spécialistes. confusion possible avec Clitocybe phyllophila, Clitocybe dealbata

Sa fiche :

Clitocybe graminicole