Clavaires

Les clavairaires sont des champignons atypiques en forme de coraux, de massues ou de tiges. Le plus connu et recherché pour sa saveur, est le clavaire crépue ou sparassis crépue (Sparassis crispa). On l'appelle aussi très couramment Morille des pins ou Chou-fleur. D'autres clavaires ont longtemps étaient consommés, et continuent encore de l'être à ce jour, c'est notamment le cas du clavaire jaune (Ramaria flava) ou encore le clavaire ramia flavobrunnescens qui peut prendre des teintes plus orangées à saumonées, tout deux très difficiles à différencier sans analyse microscopique lorsque leur couleur est similaire, donc jaunâtre. En conclusion, hormis le clavaire crépue toujours classé bon comestible, les mycologues recommandent de ne pas consommer les clavaires même jaunes, qu'ils classent aujourd'hui comme sans intérêts ou indigestes

Clavaire crépue ou morille des pins

Le clavaire crépue se compose d'un assemblage de ramifications de formes pétaloides, il est considéré comme excellent par ceux ayant eu la chance de le goûter. Ces pétales peuvent varier des tons crèmes à ochracés, jusqu'à roussâtre par temps sec.

Clavaire crépue ou Morille des pins

Puchatech K. [CC BY-SA 3.0], lien

Clavaire jaune

Le clavaire jaune, toujours récolté consommé malgré les réticences des mycologues. On le trouvent généralement sous résineux (pins). Le pied est blanchâtre, ainsi la chair.

Clavaire jauneClavaireClavaire jaune (coupe)

Clavaire cendrée

(Clavulina cinerea) appelée aussi Clavaire grise. C'est un comestible médiocre trop coriace, de plus, elle aurait des propriétés prugatives. Donc à délaisser pour des variétés plus appréciables.

Clavaire griseClavaire cendrée