Attention notez bien ceci :

On constate couramment des changements, des évolutions, des mutations chez certaines espèces de champignons considérées jusqu'alors comme comestibles. La nature change, se protège au fil de l'évolution, et les champignons ne restent pas en reculs devant ce phénomène. De plus, avec l'évolution technologique, notamment la microscopie, les mycologues se sont aperçus qu e cert ains produisaient des toxines les rendant dangereux pour la consommation. D'autre part, on s'est aussi rendu compte que des espèces ne deviennent toxiques pour l'organisme humain, qu'après plusieurs consommations. On peut ainsi manger pendant des années une variété de champignons autrefois dis "comestibles", puis l'organisme sature et fait subitement une intoxication. Ces toxines peuvent donc créer un empoisonnement à petit feu jusqu'à la poêlée de trop. C'est pour ces raisons qu'il est très important de suivre les recommandations en matière de comestibilité. Vos guides de poche doivent être récents. Je vous conseille les ouvrages édités par notre spécialiste français et même européen, Monsieur Guillaume Eyssartier, docteur en science au muséum de Paris et mycologue professionnel.

 

Les champignons comestibles

Ce guide a été réalisé pour permettre aux internautes de découvrir et de reconnaître les espèces de champignons comestibles, ainsi que d'apprendre à les conditionner au mieux, en vue de leurs conserva tion et futurs préparations culinaires. Nous allons par conséquent, partir ensemble pour une grande balade en plein cœur de nos belles forêts, afin d'étudier de plus près, ce microcosme aux senteurs des garrigues et des boisés. Un voyage initiatique au pays de ces mets délicats, dont la quête peut déclencher chez certains, de véritables passions obsessionnelles.

La Pholiote du peuplier (champignon comestible)

Prenez paniers et couteaux à champignons, nous partons de ce pas à leurs rencontres. Au fil de ces articles, vous pourrez découvrir les variétés les plus populaires, mais aussi les autres, moins connues, qui peuplent nos forêts, dont la récolte et la découverte sont un plaisir de chaque instant. Les préparatifs avant la sortie, les discussions enflammées sur de providentielles récoltes à venir, les bons coins, ceci et cela, tout recommence à chaque période. C'est par chez nous, les petites localités provençales, l'évènement de l'année, où j'ai moi-même dû passer la moitié de ma jeunesse dans les pinèdes, à courir après les pieds de mouton et lactaires délicieux.

 

Vous trouverez sur ce guide, un grand nombre d'informations, vidéos et photos de champignons, prises pour la plupart lors de mes cueillettes personnelles, qui pourront vous permettre d'identifier les champignons qui poussent à proximité de chez vous. Toutes les variétés les plus connues sont analysées par rubriques avec minutie. Attention, en débutant la prudence est de mise, des accidents parfois mortels sonbt arrivés, résultant de l'ingestion d'espèces non comestibles ou toxiques, elles figurent également sur le guide, il faut apprendre aussi à les reconnaître. C'est pour cela que je vous conseille de faire vos premières récoltes, accompagné d'une personne qualifiée et rompue à la pratique, car les intoxications dont certains ont été victimes, doivent nous engager à être très attentif.

Autres recommandations sur la consommation de champignons
Il faut savoir user, mais ne pas abuser. Ainsi, la consommation de champignons comestibles, ne devra pas faire l'objet de repas gargantuesques, mais rester raisonnable, car même les espèces considérées comme bonnes peuvent contenir des traces de toxines, qui absorbées en quantités ou de façons trop rapprochées, peuvent conduire à des intoxications plus ou moins importantes. Les recommandations des mycologues et biologistes sont très claires à ce sujet, la consommation de champignons par semaine, ne doit pas excéder les 250 g (poids calculé à cru) et par personne en bonne santé.

La morille (meilleur champignon comestible)

Conservation et préparation des champignons

Le nettoyage des champignons après la cueillette
Le temps du nettoyage et du conditionnement

Nous le savons tous pertinemment, il ne suffit pas de partir gaiement pour s'en aller les ramasser, car il nous faudra de retours, recontrôler, laver, et préparer nos cueillettes. Une page techniques de conservation des champignons est disponible, et une dédiée aux recettes et différentes façons de cuisi ner les champignons de vos cueillettes. Plus qu'une valeur ajoutée, ces comestibles sont un univers de saveurs, que je compare souvent aux épices et aromates, tant ils peuvent dégager de parfums différents, dans les sauces et autes préparations, les recettes sont variées.

 

Livres et guides pour identifier les champignons comestibles : pour débuter, vous pouvez partir avec un guide poche, ce qui ne vous empêche pas en rentrant de tout faire vérifier par une personne compétente. Ne vous précipitez pas, prenez le temps et surtout restez humble face à la nature...

 

Rétrospectives des cueillettes de champignons

lactaire sanguinVoici une petite revue des champignons d'automne 2018 réunissant trois cueillettes assez fructueuses. Cette année s'étant montrée effectivement très riche en nombres et variétés de champignons comestibles, contrairement aux précédentes assez pauvres. De bonnes pluies au bon moment, un ensoleillement harmonieux, et nos petits amis des sous bois ont poussé avec une rare allégresse pour le plus grand plaisirs des prospecteurs initiés ou profanes. Vous pouvez admirer sur la photo de gauche ce magnifique lactaire sanguin peut courant par sa taille imposante et d'une beauté. Ensuite c'est avec les quelques images ci-dessous que je vous propose de commencer la visite avec 6 variétés bien connues des mycologues en herbes pour leurs qualités gustatives, lactaires, griset, chanterelles, pieds de mouton et baveux...