Le champignon pied de mouton

On peut trouver des pieds de mouton assez couramment dans les forêts humides, dès la fin de l'été jusqu'en début d'hiver, selon les régions et la hauteur, ils seront plus précoce en montagne. Ils aiment la proximité de leurs congénères, et vivent ainsi en groupes parfois très serrés, qui peuvent comporter de très nombreux individus, une proximité qui les poussent même, à s'amalgamer les uns aux autres, assez fréquemment.

Il est à noter qu'ils affectionnent particulièrement la présence des hêtres, avec lesquels ils semblent en parfaite harmonie. Le chapeau du sera compris entre trois et douze centimètres, quelques rares fois un peu plus, il est d'un magnifique blanc rôsatre, à blanc cassé, avec un relief accidenté et bosselé. Le pourtour est extrêment irrégulier, et replié vers le bas. Le dessous de son chapeau est garnit de minuscules, et fines aiguilles très fragiles, et cassantes au moindre contact, ou passage du doigt, généralement de la même couleur que le reste du corps ou dans des tons plus foncés. Le pied quand à lui, de la même couleur, très court, massif et robuste.

C'est un champignon quelque peu fantasque, car il émerge parfois à peine sous les feuilles, restant ainsi assez dur à apercevoir. La confusion avec d'autres reste assez rare, grâce à ses aiguillons faciles à identifier, toutefois d'autres hydnes appartenant à la même famille possèdent aussi de tels aiguillons, mais leurs couleurs se démarquent assez largement du pied de mouton. Classé non loin des meilleurs champignons comestibles, c'est un véritable passe-partout en cuisine, où il pourra être consommé, à peu prêt à toutes les sauces.

Photos pieds de mouton

Visualisez les aiguilles fines du pied de mouton Un champignon qui aime se tenir à l'affût
Vue des aiguillons d'un pied de mouton retourné Photo du champignon dans la nature
Pieds de mouton trouvés près d'un hêtre, dans une forêt Provençale, essentiellement composée de pins (16/11/2014)
Pieds de mouton (cueillette 2014)