Le griset ou petit gris

On peut commencer à trouver des grisets dès la fin du mois d'Août, dans les régions un peu plus en altitude, comme dans les Alpes, pour le sud-est de la France, mais ce ne sera pas avant le début de l'automne pour les autres forêts situées en plaines. Il faudra néanmoins qu'il ait suffisamment plut, car bien évidemment, la pluie est un facteur pré-derterminant et indispensable, pour la pousse de toutes les espèces de champignons. Les averses orageuses d'été, suivis d'un  ensoleillement correct, seront des conditions très favorables pour les voir apparaître à l'heure dite, et en bonne quantité.

Vous constaterez au contraire, lors de certaines années, où l'eau se sera faite trop rare ou trop tardive, qu'aucunes pousses que se soient ne pourra avoir lieux. Les sorties les plus reculées, pourront avoir lieux jusqu' en début d'hivers, mais avec l'arrivée des premières gelées, la dureté de la terre, et le froid, ce cicle viendra à s'interrompre. Le griset, ou encore de son autre pseudonyme le petit gris, se plait beaucoup dans les forêt de pins et de chênes, où il ne sera pas rare de le trouver en compagnie de très nombreux congénères, avec lesquels il peut former très couramment de véritables tapis. Contrairement à beaucoup d'autres espèces, il semble apprécier les espaces un peu plus découverts, c'est ainsi que dans la plupart des cas, vous pourrez les trouver directement en lisières, ou clairières des forêts.

Comment reconnaître les grisets

Ils sont tout d'abord identifiables grâce leurs aspects grisâtres assez clair, qui pourra vaciller couramment jusqu'au très foncé à presque noir, mais la couleure la plus répandue chez le champignon griset, restera toutefois le gris de souris, qu'il arbore telle une marque de reconnaissance, sur le dessus de son châpeau, duveteux aussi bien au touché qu'à la vue, et qui donne une impression de velours délicat. Concernant les lammelles, le pied assez court, et la chair fragile, ils seront tout trois de couleurs assez semblables voir identiques, une harmonie que l'on retrouvera aussi entre les différents congénères, qui sera d'un gris très très clair à presque blanc.

Comment les préparer ?

Considérés comme de très bons champignons comestibles, ils ne développeront pas forcément un grand arôme dans les préparations culinaires, mais grâce à leur texture agréable en bouche, ils seront toutefois succulent, simplement sautés à la poële avec un brin de persillade, ou encore déglassé d'une lichette de crème fraîche liquide, pour être dégustés avec vos viandes rôtis et vos grillades.

Les photos de petits gris

Voyez la couleur blanchâtre de pieds et lamelles On voit bien ici l'aspect velours du châpeau
Vue sur les couleurs du dessous, des pieds et lamelles du griset. Ici les chapeaux des grisets où l'on distingue bien l'effet de velour

 

 

Accueil